Jean-François Copé souhaite que Jacques Grosperrin soit candidat pour les municipales à Besançon et j’en suis très content. D’abord parce que Jacques est un candidat sérieux qui peut mener une campagne municipale et gagner face à un maire en proie à tellement de difficultés. Je tiens à souligner que Pascal Bonnet  a toutes les compétences requises pour être aussi  un bon candidat. Pour la première fois, l’UMP désignera sa tête  de liste d’ ici quelques semaines.

 Cela permettra au candidat de pouvoir travailler avec sérénité sur le projet et une liste municipale cohérente.

 Cette élection sera difficile pour tout le monde dans un contexte local et national agité. Le maire sortant qui s’appuie souvent sur le contexte national pour expliquer ses difficultés devra assumer son bilan et le quinquennat de Hollande. Pour ma part, je vais m impliquer comme jamais dans cette campagne qui sera passionnante pour préparer le changement dans notre ville pour mars 2014 donc pour demain.