L'association  Confédération Syndicale des Familles  (CSF) a déménagé de la cité Brulard «  dite les 408 », dans l’urgence, pour cause de plusieurs  vols et des dégradations de leur local associatif, en l'espace de 6 mois.

Je comprends cette décision radicale, car la cité a énormément changé depuis des années. L’insécurité est constante chaque jour. Les habitants sont désabusés et se sentent abandonnés.

On a laissé se propager une petite délinquance depuis les années 90, mais au fil du temps, les petites incivilités ont laissé place à une économie souterraine bien structurée. La population a peur des représailles, donc, elle se tait. Quand une personne ose parler, la police lance ses investigations, mais elle se bute à une justice trop clémente vis-à-vis des délinquants, donc une omerta s’installe à cause d’une justice déconnectée de la réalité, par rapport aux populations des quartiers populaires de la ville.

 Je connais bien se quartier, car j’y ai passé une bonne partie de mon enfance. Ces habitants sont de brave gens qui ne demandent qu’une chose, vivre en paix. C’est pour cela, que je me suis investit dans le tissu associatif depuis 10 ans.

Je ne peux admettre cet état de fait, c’est pour cela que j’ai lancé en juin 2010 un débat pour l’installation de la vidéo protection dans certains quartiers de la ville, ceci a permis le prochain équipement de la cité Brulard en 2013 avec dispositif de dissuasion. Nous devons aller plus loin, en essayant de réduire la délinquance des mineurs qui touche cette cité, tout comme l’ensemble des autres quartiers de la ville, mais je déplore que le  maire refuse de mettre en place un dispositif «Conseil pour les Droits et Devoirs des Familles »

 À Besançon, le taux des mineurs mis en cause dans les actes de délinquance est de  24%, alors que le taux au plan national est de 18%

 J’aurai prochainement l’occasion de vous présenter ce dispositif qui reste la seule réponse pour le moment, permettant un recul net de la délinquance juvénile en appliquant un accompagnement social des parents 

Vous pouvez aussi lire  une réponse à l’insécurité c’est Proxim-Sécurité