PAVE DANS LA MARE

Je suis scandalisé de voir les conclusions de la « Commission transparence du Pavé dans la Mare » étalées dans les médias locaux (faisant bien leur travail d’information en diffusant).

Le Maire avait bien précisé  que toutes les personnes siégeant dans cette commission spéciale du « Pavé dans la Mare » avaient l'obligation morale de ne pas révéler les infos, avant que le rapport définitif soit présenté au Conseil municipal du 26 mars prochain. Pourquoi le maire a-t-il laissé faire ? Pourquoi cette stratégie ?

Cerise sur le gâteau, le Maire programme une conférence de presse lundi prochain sur les conclusions de la commission d’enquête, la veille du Conseil municipal, alors que la bienséance politique et le respect des Elus auraient voulu que les Elus de tous bords aient communication de ce document. Si les élus de sa majorité PS, PC, Verts, Société civile acceptent d’être traités comme des subalternes, ce n’est pas mon cas.

Ces agissements sont inacceptables et indignes pour la démocratie locale. J’ai toujours eu l’intime conviction que cette commission était un leurre pour essayer d'éteindre le feu couvant dans la majorité municipale depuis les révélations fracassantes de  Mr Leuba.

Créer une commission pour enterrer l’affaire, on connaît désormais  les conclusions qui « absolvent » l’adjoint à la culture. « Circulez, il n’y a plus rien à voir ! » Drôle de conception de la politique

J’ai voté contre la création cette Commission transparence qui est une mascarade. Je souhaitais qu’elle soit présidée par un ancien élu, que des experts indépendants soient nommés autour des services. Les conclusions auraient pu être très différentes et non divulguées dans la presse par des membres pressés de recoller les morceaux d’une majorité municipale plus divisée que jamais.

J'invite le maire à donner lui-même comme il aurait pu le faire depuis longtemps, les réponses simples et précises aux trois questions posées par son ex-camarade  lors du Conseil municipal de novembre 2012 et ne plus faire la sourde oreille à ces questions  dérangeantes concernant la gestion opaque du Pavé dans la Mare.

J’invite le maire à rappeler les codes de la déontologie politique à ses élus qui ont communiqué les vingt pages du dossier.

J’invite les bisontines et les bisontins à se tourner vers une autre majorité en 2014 pour mettre en place une nouvelle gouvernance au  service de leur ville.