Lors du dernier conseil municipal, le maire était à fleur de peau suite au clash en direct de sa majorité, M Leuba quittant la séance. Le problème n’est pas là, ce sont les propos qui ont été tenus par le maire à mon égard et qui m’interpellent. Il a sous entendu qu’il y avait une prise illégale d’intérêt par rapport à ma fonction de président bénévole d’une petite association de quartier (cité Brulard) et sans oublier, des gestions douteuses d’autres associations.

 Cette accusation grave m’a obligé à hausser le ton, en lui demandant ce qu’il sous entendait «  prise illégale d’intérêt « ? Cela peut supposer, que ma fonction de président m’a permis l’octroi d’avantages injustifiés ?  Il s’est vite rendu compte qu’il avait commis une erreur en portant de telles accusations sans fondement et a essayé d’esquiver en indiquant que ses propos ne me visaient pas.

  Pour information en 2003, le maire savait très bien que je reprenais bénévolement la gestion d’une association déficitaire qui était vouée à disparaitre .Pour la sauver, j’ai du financer à hauteur de 750€ de mes deniers perso une tombola et  grâce à la vente  de billets j’ai pu la remettre rapidement sur pied. Bien loin d’avoir tiré des avantages, c’est du temps (10 ans), de l’énergie à en revendre, en direction des habitants de la cité Brulard que j’ai donnée. Je rappelle que c’est un quartier en grande précarité ou les actes de délinquances sont constants !

 Je compte bien, ne pas en rester là. Par voie officielle, je vais demander au maire sortant de s’expliquer sur son dérapage verbal, qui à un seul but : nuire à l’honneur et à l’intégrité d’un élu municipal d’opposition. Il devra aussi s’expliquer sur » la gestion douteuse de certaines associations. » Desquelles veut – t’il  parler ?

Je sais qu’une partie de sa majorité est mal à l’aise avec cette affaire et le maire est allé trop loin. Si c’est comme cela qu’il prépare des élections municipales avec des argumentations genre coup bas alors ça promet.