Communiqué de presse

vendredi 19 septembre 2014

À propos de l’échange entre Michel Omouri et Jean-Louis Fousseret en préambule du Conseil municipal du 18 septembre

L’Est Républicain de ce jour, dans son article sur le conseil municipal qui s’est tenu jeudi 18 septembre, fait état d’un «

 échange quasi inintelligible entre Jean-Louis Fousseret et Michel Omouri », puis soulève l’attitude du Maire qui ironise sur un éventuel « fan-club » en voyant se lever et partir une partie du public, déçue que la parole n’ait pas été donnée à Michel Omouri.

Les membres de ce fameux « fan-club » étaient en fait des habitants du quartier des Montboucons ayant dernièrement interpelé les élus municipaux par courrier à propos d’un point voté au conseil municipal du 19 juin dernier.

Les vingt familles riveraines du lotissement « La Providence » veulent comprendre pourquoi un terrain familial à destination des gens du voyage va être aménagé dans leur quartier et dénoncent une décision prise sans consultation préalable.

Or, lors du conseil du municipal du 19 juin Michel Omouri était intervenu sur ce point de l’ordre du jour en précisant que son groupe voterait contre ce dossier et en s’interrogeant sur la consultation ou non du CCH des Montboucons à propos de ce projet.

 

Le maire, par un hochement de tête, ayant laissé entendre que ce projet avait été concerté, l’opposition UMP/MoDem/UDI a donc changé son intention de vote en soutenant ce dossier pensant en toute bonne foi que la concertation avait eu lieu en amont avec les habitants.

Toutefois, il apparaît aujourd’hui que ladite consultation n’a pas eu lieu (Cf. courrier ci-joint).

L’opposition souhaitait donc lors du conseil municipal d’hier, par la voix de Michel Omouri, demander la réinsciption de ce dossier à l’ordre du jour d’un conseil municipal prochain.

Nous demandons donc officiellement que ce dossier soit de re-débattu en conseil municipal d’ici la fin de l’année et qu’une réunion publique avec les habitants et le comité de quartier des Montboncons soit organisée sur ce sujet.